« POUR MOI, ÇA S'AGGRAVE !... »

Voir tous les risques

Votre avis sur cet article ?

( 3 Votes )

 

Les solutions que l'on vous propose sont inefficaces, principalement pour deux raisons :

Leur objectif est uniquement de vous vendre un produit, un livre, une méthode, un DVD… bref, une solution miracle ! Si vous croyez aux miracles, dans ce domaine...

Ils ne peuvent vous proposer QUE ce qu'ils connaissent : psychothérapie, hypnose, psychanalyse, relaxation, thérapie de couple…

Or, l'éjaculation précoce n'est pas une maladie ni la conséquence d'un dysfonctionnement psychologique (et c'est un psychologue qui vous l'affirme !)

Chaque fois que l'on veut traiter une éjaculation précoce de façon pseudo médicale, on n'aboutit à rien.

L'éjaculation précoce provient :

  • de mauvaises habitudes que vous avez prises et qui sont "enregistrées" : on appelle cela le conditionnement. Ejaculer trop vite est un mauvais conditionnement ;
  • ou bien de différents petits problèmes sexuels qui se sont progressivement accumulés, sans que vous vous en aperceviez (petites difficultés d'érection, rapports insuffisants, excitation trop intense, absence de plaisir, envie de jouissance trop rapide, etc.)

Pourquoi la plupart des traitements contre l'éjaculation précoce sont-ils inefficaces ?

Simplement parce que, le plus souvent :

  • on cherche à améliorer le problème, alors qu'il faudrait "tout simplement" le faire disparaître ;
  • ou bien on vous apprend "comment éviter l'éjaculation précoce", alors qu'il serait plus normal de vous aider à résoudre définitivement le problème.

Et c'est pour cela que la plupart des traitements sont quasiment inefficaces ou que, dans le meilleur des cas, l'éjaculation précoce finit par revenir.

De ce fait, on ne vous apprend pas à faire ce qu'il faut pour ne plus être éjaculateur précoce mais on traite (ou plutôt, "on essaie de traiter !") l'éjaculation précoce… à votre place.

Autrement dit, on vous fournit un moyen (un produit quelconque, une méthode, des recettes, des "trucs", etc.) pour résoudre LE problème mais on ne vous apprend pas à le résoudre par vous-même !

A supposer que la méthode soit efficace, c'est précisément votre passivité dans le traitement qui en neutralise les principaux effets.

Or, l'éjaculation précoce n'est pas une maladie ni la conséquence d'un dysfonctionnement psychologique (et c'est un psychologue qui vous l'affirme !)

 

Chaque fois que l'on veut traiter une éjaculation précoce de façon pseudo médicale, on n'aboutit à rien.

 

L'éjaculation précoce provient :

 

- de mauvaises habitudes que vous avez prises et qui sont "enregistrées" : on appelle cela le conditionnement. Ejaculer trop vite est un mauvais conditionnement ;

 

- ou bien de différents petits problèmes sexuels qui se sont progressivement accumulés, sans que vous vous en aperceviez (petites difficultés d'érection, rapports insuffisants, excitation trop intense, absence de plaisir, envie de jouissance trop rapide, etc.)

 

 

Pourquoi la plupart des traitements contre l'éjaculation précoce sont-ils inefficaces ?

 

Simplement parce que, le plus souvent :

 

- on cherche à améliorer le problème, alors qu'il faudrait "tout simplement" le faire disparaître ;

 

- ou bien on vous apprend "comment éviter l'éjaculation précoce", alors qu'il serait plus normal de vous aider à résoudre définitivement le problème.

 

Et c'est pour cela que la plupart des traitements sont quasiment inefficaces ou que, dans le meilleur des cas, l'éjaculation précoce finit par revenir.

 

De ce fait, on ne vous apprend pas à faire ce qu'il faut pour ne plus être éjaculateur précoce mais on traite (ou plutôt, "on essaie de traiter !") l'éjaculation précoce… à votre place.

 

Autrement dit, on vous donne un moyen (un produit quelconque, une méthode, des recettes, des "trucs", etc.) pour résoudre LE problème mais on ne vous apprend pas à le résoudre par vous-même !

 

A supposer que la méthode soit efficace, c'est précisément votre passivité dans le traitement qui en neutralise les principaux effets.